Boules de Fourrure

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 21 août 2011

Mise à jour de la blogroll

Hop, un peu de dépoussiérage après avoir bien ri.

Dans la catégorie techno que, du coup, je supprime, j'enlève Transnets de Francis Pisani, qui ne publie presque plus de billets.

Je crée une catégorie pour les soignants, qu'ils soient médecins ou autres membres de professions médicales ou paramédicales. Merci à Twitter pour les découvertes !
J'y place Jaddo, en vous conseillant tout simplement de la lire, quitte à attendre son bouquin qui ne devrait tarder.
J'y met aussi Borée, passionnant aussi, généraliste itou. je vous conseille notamment son superbe billet sur la consultation gynécologique.
Je vous conseille également Blouse, le blog de Stitchette, jeune interne en médecine générale.
Pour finir, je vous invite à rendre visite à 10 lunes, sage-femme, pour des brèves et réflexions sur son métier.

Je laisse tout le reste, que je suis toujours régulièrement.

Bonnes lectures !

dimanche 21 novembre 2010

Rentabilité de l'élevage bovin

Un petit tableau issu du billet et des chiffres bien réels du blogueur-éleveur Paysan Heureux.

Les explications de PH sur son blog sont très claires et très complètes. Je ne vais pas m'amuser à tout recopier, je vous invite plutôt à le lire, mais, des fois que vous ne fassiez pas l'effort, je tiens à ce que ses explications accompagnent ses chiffres - il serait tellement facile de leur faire dire n'importe quoi. D'une manière générale, je vous conseille sa lecture si vous voulez approcher la réalité de ce boulot de dingue, qui rendit autrefois ces travailleurs aisés, quand, aujourd'hui, on ne les considère plus (parfois) que comme des empoisonneurs mangeurs de primes.

Paysan Heureux - Compta analytique pour la production d'un kg de viande bovine

==> 0.80 € d'achats d'intrants, engrais ou aliments, sachant que je suis très très autonome !
==> 0.65 € d'accès à la terre: le fermage, incompressible !
==> 0.76 € pour tous les services: assurances, vétos, réparations entretien, compta ...
==> 0.62 € comme rémunération du travail avec les charges sociales . Ces dernières ne sont pas calculées sur les prélèvements mais représentent 43 à 44 % du revenu agricole ! Si je prélève 1200 € par mois pour la famille, cela fait une rémunération horaire de mon temps de travail d'environ 6 € de l'heure !
==> 0.60 € pour les amortissements du matériel et surtout des bâtiments ! J'ai des bâtiments anciens et j'achète des tracteurs d'occasion ! Si je devais tout reprendre pour cause de mises aux normes, ce montant serait majoré de 20 à 30 cts au minimum ! Le reste du matériel est globalement ancien et j'emploie du matériel en CUMA ! Là encore, les mise aux normes me posent problème ! Rien que le remplacement des vieux tracteurs par un de 5000 h majorera ce chiffre de 0.13 €. en 2010...
==> 0.20 € d'impôts, de taxes et d'intérêts d'emprunt sachant que là encore je suis au plancher !

Notez qu'il s'agit d'un éleveur dans la force de l'âge, dont les investissements lourds sont derrière lui, avec un beau troupeau de charolaises (des vaches à viande, donc) dans une région propice à l'élevage. Et qui par dessus le marché gère très bien son exploitation, tant d'un point de vue conduite de troupeau, culture que "comptable".

Disons le clairement : non seulement il gagne peu et travaille énormément, mais même dans sa situation "privilégiée", il a passé une année 2009 à perte.

Je vous laisse imaginer le sort des jeunes (donc endettés) éleveurs, a fortiori s'ils ont le malheur de s'être installé dans des régions où la sécheresse ou la pauvreté des sols, ainsi que les dénivellations, rendent la culture et donc l'alimentation des animaux plus difficile (comprendre : plus chère).

Ces chiffres, je les approche tous les jours avec mes clients dont je ne suis pas un comptable mais, parfois, un banquier (les impayés s'accumulent pour certains depuis deux à trois ans), et, en tout cas, un partenaire : je serais un véto riche si mes clients étaient riches. Nous avons fait le choix de ne jamais refuser un appel d'un éleveur, même lourdement endetté chez nous. Nous n'en avons envoyé aucun à l'huissier. Ils n'ont pas le choix, ne peuvent appeler que nous, et nous tenons à cette notion de "service public". Ce volet de "service" était jusqu'à il y a peu, indirectement rémunéré en partie par les prophylaxies, mais elles tendent à disparaître, victimes de leur succès, et ce n'est pas la gestion calamiteuse de la FCO qui peut compenser quoi que ce soit. Au contraire, cette dernière nous a plutôt poussé dans un complexe conflit avec nos clients, en partie relaté dans les billets de la catégorie "FCO" de ce blog. De toute façon, le travail sanitaire du vétérinaire n'est pas là pour financer le reste de son activité !

Mes conseils financiers, comptables et autres, m'indiquent que je ferai bien de cesser mon activité rurale pour améliorer la rentabilité de ma structure, ce qui revient à dire : laisser des éleveurs sans vétérinaire à moins de trente kilomètres (sachant que de toute façon, la plupart des structures vétérinaires de ma région sont grosso-modo dans la même situation).

Finalement, notre objectif devient : se faire plaisir et rendre service sans plomber notre société, c'est à dire sans perdre d'argent sur la rurale. En le disant autrement : ce sont les chiens et les chats qui subventionnent les soins aux vaches et aux moutons dans ma clientèle.

Pour combien de temps ?

jeudi 18 novembre 2010

Twitter

C'est juste un essai, j'aime bien lire les autres, je m'y mettrais peut-être sérieusement.
Bref, je suis sur Twitter et c'est ici.

lundi 19 octobre 2009

La valeur de la vie ?

Vous vous rappelez ce billet ancien ?

Pensez à casser vos préjugés, et passez quelques minutes sur le blog de Lo, qui parle aujourd'hui d'un cobaye et d'un homme d'une cinquantaine d'année...

mercredi 30 janvier 2008

Vetos blogueurs

Bon, je sais pas si c'est du corporatisme.
Je ne pense pas qu'on puisse appeler ça du copinage (ben ouais, je les connais pas moi !)...
Mais c'est marrant de voir ce que font les autres vétos blogueurs.

Pourquoi maintenant et pas à la création de cette antre ? Ben parce que je ne savais pas trop comment les trouver, moi, ces blogs. Mais ça tombe bien, la Semaine Vétérinaire l'a fait pour moi, et je me dis que ça pourrait vous intéresser. Petite revue à ma sauce (qui n'engage que moi etc).

Les blogs de vie

Couché tard, le véto
Anecdotes familiales et professionnelles, humeurs, coups de gueule ou de blues.

Sophie, véto équin
Le quotidien d'une vétérinaire spécialisée dans les chevaux.

Le blog de vétote
Anecdotes quotidiennes d'une vétérinaire, côté chiens, chats et associés.

Apprentie véto au Portugal
Le journal de bord d'une étudiante vétérinaire au Portugal

Etudiante véto en thèse
Le quotidien d'une étudiante vétérinaire, avec une nette orientation vers les zoos et la faune sauvage.

Vétérinaire et fier de l'être
Le journal de bord d'un vétérinaire sapeur-pompier

Aventures et mésaventures ordinaires
Un quotidien, humain surtout, vétérinaire aussi.

Ballade terrestre
Un vêlage en images au milieu d'une belle collection de photos (blog plus personnel que vétérinaire, disons).

Réflexions sur le métier et anecdotes quotidiennes

NOUVEAULa choupinette des cîmes
Réflexions au fil de l'eau, coups de blues, coups de gueule, du véto et du "simple" quotidien.

Dis donc doc
Anecdotes d'une vétérinaire exerçant en canine, très orientées sur le grand n'importe quoi dans les relations avec certains de nos clients, collègues et confrères.

La vétérinaire est au vert
Anecdotes et tranches de vie d'une vétérinaire exerçant en zone rurale (activité mixte).

Snow véto
Le blog d'une jeune consœur, en équine surtout. Anecdotes et premières fois.

Entre pénombre et lumière
Le journal du quotidien d'une jeune vétérinaire pour animaux de compagnie. Beaucoup d'émotion et de sincérité dans ces peines et ces bonheurs au jour le jour.

Vétonat
Le quotidien d'une vétérinaire pour chiens et chats. Certains billets remettent bien les choses en place sur la réalité du métier de vétérinaire.

Le blog lo-la-veto
Réflexions et anecdotes sur le quotidien vétérinaire.

Le blog d'un véto
Réalités quotidiennes et réflexions d'un vétérinaire.

Entre 2 vet
Beaucoup de réflexions sur le métier lui-même, des conseils et des expériences vécues sur notre monde professionnel. On n'y parle pas beaucoup d'animaux ou de petites choses du quotidien, mais les vétérinaires y trouveront des indications intéressantes, et les autres, un aperçu direct de ce qui se passe dans le monde vétérinaire.
Pas très actif, dommage.

Les blogs-que-je-sais-pas comment-les-classer

Kastet
Blog dessiné d'actualités

Comment faire ses études vétos en Belgique
Un nouveau blog tenu par trois étudiantes parties vivre l'aventure vétérinaire en Belgique. Bon courage !

Les blogs plutôt médicaux

Kikivet
Des cas cliniques essentiellement.

Odonto-stomatologie canine et féline, orthodontie
Très technique, pour le sujet lisez le titre !

Les blogs morts, mais toujours accessibles

Chez le véto
Le quotidien d'un vétérinaire, tranches de consultations et autres réflexions. Une vision de l'intérieur.
Blog fermé, mais ses textes doux-amers sont toujours disponibles en ligne.

Cybervet : Planète vétérinaire
Actualités

Vetoblog
Le premier ?

La belette
Tranches de quotidien en images

Véto par Nature
Des cas cliniques, assez variés.

Les anecdotes d'une jeune vétérinaire

PS : liste susceptible d'être mise à jour en fonction de mes découvertes, n'hésitez pas à me signaler des oublis !