Pourquoi une telle mobilisation ?

La rage est une maladie virale transmise essentiellement par la salive d'animaux infectés. Elle n'atteint que les mammifères et entraîne une encéphalite (une infection du cerveau) mortelle à 100%. On ne peut pas sauver une personne qui a commencé la phase clinique de la rage, elle mourra dans d'atroces souffrances en 4 à 6 jours. Ce n'est pas arrivé en France depuis 1924.
Par contre, si on intervient assez tôt, on peut vacciner une personne mordue et contaminée avant quelle ne déclenche la maladie. Ca, ça marche très bien et ça sauve des vies (un certain Pasteur a mis ce traitement au point).

Le piège avec la rage, c'est la période pendant laquelle un animal porteur du virus peut être contagieux : le virus est présent dans la salive jusqu'à 13 jours avant le début des symptômes !
Le gentil labrador qui lèche le bobo de votre fils au genou est peut-être en train de le contaminer (d'ailleurs, cette habitude de laisser un chien lécher une plaie est détestable, on a déjà vu des cas de leptospirose transmis de cette manière...).

Comment savoir si mon chien a la rage ?

C'est très simple : il suffit de lui couper la tête et d'envoyer son cerveau à un laboratoire agréé.

Les symptômes de la rage sont extrêmement variés et le diagnostic clinique est impossible. C'est pour ça que peut-être, un jour, sur un doute, votre vétérinaire vous annoncera qu'il va envoyer son cerveau à un laboratoire pour analyse... Cela prouvera qu'il a le courage de vous annoncer un truc pareil, et qu'il est suffisamment vigilant pour ne pas laisser passer une suspicion.

En passant, contrairement aux idées reçues, relayées dans la série soit-disant très bien documentée Les experts, il n'y a pas d'hydrophobie (phobie de l'eau) chez les animaux atteints de rage (alors que cela peut arriver chez l'homme).

Mon chien a mordu, et s'il avait la rage ?

Quand un chien mord (qu'il soit vacciné ou pas), une surveillance réalisée par un vétérinaire sanitaire doit obligatoirement être mise en place si la morsure ne peut pas être expliquée (EDIT, merci Sangui).
En gros, si vous mettez un coup de pied à un chien et qu'il vous mord, ce n'est pas notre problème (c'est faux, c'est votre problème, et le nôtre : on ne rigole pas avec la rage).
Mais s'il vous mord hors de tout contexte "logique", Si un chien mord, un vétérinaire devra le voir le plus tôt possible après la morsure, puis 7, et enfin 15 jours après, afin de vérifier qu'il ne développe aucun symptôme de rage. Pendant cette période, il est interdit d'euthanasier le chien, de le céder, de l'abandonner, etc (en effet, il ne peut être contagieux que dans les 13 jours précédent l'apparition des symptômes).
C'est pour cela que, peut-être, un jour, votre vétérinaire refusera à juste titre d'euthanasier votre chien, même s'il a mordu et qu'il semble dangereux. Au pire, il sera placé en fourrière pour la surveillance.

Notez que ces visites sont prises en charge par les assurances en responsabilité civile si le chien est déclaré (l'assureur de votre lieu d'habitation fera ça très bien et généralement sans surcoût).

En cas de doute sérieux, la personne mordue sera vaccinée contre la rage.

Mais il n'y a pas de rage en France ?

La France est un pays officiellement indemne de rage depuis 2001. Cela signifie qu'il n'y a plus de rage tant chez les animaux domestiques que chez les animaux sauvages. Il reste cependant un risque, considéré comme négligeable par l'AFSSA, avec les chauves-souris, mais l'exposition humaine est quasiment impossible (d'une part les humains ne passent pas beaucoup de temps avec les chauves-souris, d'autre part la charge virale transmise est insuffisante pour contaminer).
Plusieurs organismes, dont l'Entente Rage-Zoonose et l'AFSSA, surveillent le virus et organisent la lutte contre la maladie, notamment en vaccinant les renards grâce à un vaccin par voie orale (vous trouverez des détails sur le site de l'ERZ).

Où trouve-t-on de la rage ?

Les zones les plus proches - et les plus dangereuses pour la France - sont le Maghreb et l'est de l'Europe. Cette carte, issue du site de l'OMS, vous donne une idée de la répartition des cas concernant les faunes sauvages et domestiques pour la période 2005-2007.

La rage n'est donc pas une maladie du passé ! D'après l'OMS, 50000 personnes meurent chaque année de cette maladie.

Et donc ?

Pas la peine de courir en rond en levant les bras au ciel et en hurlant, la gestion de cette alerte semble exemplaire. Si vous êtes concernés par l'alerte du Ministère de la santé, suivez leurs conseils.

Mais surtout, si vous partez à l'étranger avec un animal de compagnie, contactez votre vétérinaire ou l'ambassade de votre pays de destination pour connaître la marche à suivre.

Dans l'ensemble, c'est assez simple :

  • Pour l'Union Européenne, il faut :
    • que l'animal ait plus de trois mois.
    • que l'animal soit identifié (puce ou tatouage, mais, ça, de toute façon, c'est obligatoire pour les chiens, chats et furets, qu'ils voyagent ou pas).
    • que l'animal soit vacciné contre la rage depuis plus de trois semaines et depuis moins d'un an.
    • que l'animal possède un passeport européen (un carnet spécial que vous délivrera votre vétérinaire)
  • Pour le Royaume-Uni, Malte, la Suède et l'Irlande :
    • toutes les conditions énoncées ci-dessus, mais l'identification doit être électronique (tatouage insuffisant).
    • une sérologie antirabique (un test sanguin prouvant que votre animal a assez d'anticorps dans le sang, bref, qu'il a bien réagit au vaccin) datant de plus de 6 mois.
    • un traitement contre les tiques et les taenias réalisé par votre vétérinaire, avec le certificat correspondant.
  • Pour les autres destinations, pays indemnes de rage : à voir au cas par cas.
  • Pour les autres destinations, pays infectés par la rage : généralement rien du tout, mais vous ne pourrez pas rentrer en France après si toutes les conditions de voyage dans l'UE ne sont pas remplies et si une sérologie antirabique datant de plus de trois mois avant la date de votre retour n'a pas été réalisée.

Je passe sur les exceptions et cas particuliers...

Sur place, évitez les chiens, les chats et autres bestioles, même les boules de poils trop mignonnes, et surtout ne les ramenez pas en France ! L'alerte girondine de 2001, qui a nécessité la vaccination antirabique de tous les chiens de trois départements, une enquête sanitaire monstrueuse et l'euthanasie de plusieurs dizaines de chiens suspects, a été provoquée par un inconséquent qui avait ramené du Maroc un petit chiot en apparente bonne santé.

La rage n'est pas du tout une maladie du passé, même en France, et elle est mortelle !

Quelques liens :

Le bulletin de l'OMS sur la rage en Europe
Le site du ministère de la santé
Fiche AFSSA sur la rage
L'entente Rage-Zoonose

Le site de la Journée Mondiale de la Rage (28 septembre 2008) destinée à sensibiliser l'opinion publique.

La rage sur Wikipedia